Roudotages

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Entries pour Mot-clé "cerise"

Fil des billets - Fil des commentaires

Faut-il dénoyauter les cerises avant de les composter?

jeudi, juillet 15 2010, par Roudou

Cerise à ne pas mettre sur le gateau

Nos cerises deux inconvénients. Elle sont élevées en mode bio, et les variétés sont fragiles. Le premier a pour impact que les cerises ne sont pas à l'abri des parasites et qu'une part de la production est impropre à la consommation. Le second c'est qu'elles doivent être utilisée dans les heures qui suivent leur récolte. Au dela de vingt quatre heures, une partie est irrémédiablement perdue.

On s'inquiète alors de la manière de valoriser ces déchets. Evidemment le compostage est naturellement envisagé. Sauf que les noyaux de cerises, cela ne se composte pas spécialement bien. Et c'est ainsi que se pose la question saurgrenue au premier abord de déterminer s'il convient de dénoyauter les cerise avant de les mettre dans le compost.

Et par voie de conséquences se pose aussi celle de la valorisation des noyaux. Parce que mine de rien à l'issue de la saison de récolte ceux-ci composent un tat de quelques kilos.

Le dénoyauteur à répétitions

mercredi, juillet 14 2010, par Roudou

Dénoyautage de cerises

Dans le gestion des cerises, l'étape dénoyautage est probablement celle qui est la plus fastidieuse. Un couteau, une cerise. On la découpe délicatement en deux pour atteindre le noyaux, que l'on extrait au prix d'une gymnastique exténuante en se maculant les doigts et les vêtement d'un jus rouge vermeil bien colorant. Puis on recommence, et on recommence encore quelques centaines de fois. Même à l'heure de l'apéro l'exercice épuise la patience des plus motivés.

Dénoyauteur à un coup L'étape suivante consiste à s'équiper d'un petit dénoyauteur. Un engin très basique à un seul coup qui est constitué d'une coupelle dans laquelle on dépose le fruit, et sur lequel vient presser un poinceau qui perce la cerise et éjecte le noyau par le trou. C'est déjà moins insupportable, cela fonctionne plus ou moins bien, Plus ou moins mal selon les variétés. Et cela reste une tâche décourageante au bout de 3 ou 4 kg de fruits.

Dénoyauteur à répétition Puis vient le dénoyauteur à répétitions qui fonctionne tout seul. Enfin presque tout seul puisqu'il faut quand même l'alimenter en fruits et actionner le piston. Mais comparé aux outils précédents, on entre carrément dans la catégorie pré-industrielle. Mais niveau saint-nicolas car l'appareil est toutefois de conception assez fragile, ce qui est la rançon de son prix démocratique.

Cette fois, la phase dénoyautage perd illico sont statut de galère pour celui d'épisode rigolo. Le kilo de cerises s'expédie en quelques minutes. Un outil qui trouve toute son utilité dès que la quantité de cerises à traiter dépasse, disons, les 5 kg, même si certains peuvent être tentés de céder à moins.

Et pour qui douterait des vertus de cet assez modeste investissement, la petite vidéo qui suit, montrant l'engin en fonctionnement saura venir à bout des derniers sceptiques.